Le fair-play avant toute chose

C’est probablement plus le jeu en lui-même que l’héritage historique qui éduque les joueurs-euses de rugby à se comporter « correctement » : juste s’agiter un peu, l’ouvrir en grand et se la jouer en solo en arrière-plan – n’est pas possible sur le terrain et ni d’ailleur toléré. Le rugby n’est un jeu ni pour les minets, ni pour les gros malins. C’est un jeu collectif avec des collègues sur qui on sait pouvoir compter quand on vraiment dans la panade.

Respect, solidarité, discipline, intégrité sont les mots-clés que la communauté du rugby affiche sur sa bannière dans le monde entier (explications sous FAQ’s)

Plus qu'un simple sport

Le rugby est une attitude

Un sport pour tous les gabarits

Différentes situations de jeu demandent, selon les rôles atrribués, différents gabarits : les grands pour la touche, les costauds pour pousser, les vifs pour déplacer le jeu sur des arrières solides qui ne se laissent pas plaquer, des arrières agiles et rapides qu’on n’arrive pas à plaquer.

Le rugby à besoin de gens d’action pour lancer le jeu, de pôles apaissants qui, dans des phases compliqués, assurent que tout reste calme. Tous, ensembles, forment une équipe forte.

Exprimer sa joie de vivre

Aller franchement au charbon donne droit à bien fêter. Chacune et chacun investit beaucoup de temps et d’énergie pour les autres. Toutes et tous savent que ce ne sont pas les actions individuelles hérohïques, mais une collaboration attentive et la confiance mutuelle qui mèvent au succès.

Cela soude non seulement l’équipe emsemble jusqu’au coup de sifflet final; une troisième mi-temps peut parfois se prolonger jusqu’au delà de la nuit… les amitiés nouées perdurent toute une vie.